ANATOMIE : L’ARTICULATION DU GENOU

I/ Introduction :

L’articulation du genou est une articulation synoviale qui relie la cuisse à la jambe elle est forme par deux articulations :

  • Articulation fémoro-tibiale de type condylienne.
  • Articulation fémoro-rotulienne de type trochléenne.

Intérêt en traumatologie :C’est une articulation très sollicitée dans la vie courante et dans le sport, elle est siège de plusieurs pathologies fréquentes : fractures, luxations, et entorses.

II/ Anatomie descriotive : les surfaces articulaires :

L’extrémité inferieure du fémur : comprend la trochlée fémorale qui s’articule en avant avec la face postérieure de la rotule (patella) et les condyles fémoraux qui s’articule en bas avec les deux ménisques et les deux cavités glénoïdes de l’extrémité supérieure du tibia.

L’extrémité supérieure du tibia : comprend deux surfaces articulaires séparés par l’aire et l’éminence inter-condylienne, c’est les cavités glénoïdes.

Les ménisques : deux anneaux fibro-cartilagineux, médian en forme de C et latéral en forme de O, reposant sur les deux cavités glénoïdes pour augmenter la surface articulaire et la concordance avec les condyles fémoraux.

La face postérieure de la rotule (patella) : elle comprend deux facettes articulaires séparés par une crête mousse verticale, s’articule avec la face trochléenne de l’extrémité inferieure du fémur.

III/ Les moyens d’union passifs :

La capsule : mâchon fibreux qui couvre l’articulation et adhère latéralement aux ménisques.

La synoviale : c’est une membrane séreuse qui tapisse la face profonde de la capsule et se réfléchit au niveau des insertions pour former des culs de sacs, elle a un rôle nutritif.

Les ligaments :

  • Le ligament croise Antéro-latéral : c’est un ligament oblique en haut en dehors et en arrière, se fixe sur la partie antérieure de l’air inter condylienne et se dirige vers la face médiane du condyle latéral.
  • Le ligament postéro-interne : c’est un ligament oblique en haut en dedans et en avant, se fixe su la partie postérieure de l’aire inter-condylienne et se fixe sur la face latérale du condyle médian.
  • Les ligaments collatéraux tibiaux : prend origine au niveau de l’épicondyle médian et se fixe sur la face interne du la tête tibiale son deuxième faisceau se fixe sur le ménisque par l’intermédiaire de la capsule.
  • Les ligaments collatéraux fibulaires : prend origine au niveau de l’épicondyle latéral et se termine au niveau de la tête fibulaire.
  • Le plan fibreux postérieur : formé par le ligament arque qui prend origine au niveau de la tête fibulaire et se termine sur la capsule formant une arcade pour le muscle poplité, et le ligament poplité oblique, ses fibres proviennent du tendon du muscle semi-membraneux.
  • Les ligaments antérieurs : compose par le tendon du muscle quadriceps qui se termine sur le bord supérieur de la rotule, les extensions des muscles : vaste médian et le muscle vaste latéral qui se termine sur la tubérosité antérieure du tibia, le ligament rotulien tendu entre la rotule et la tubérosité du tibia.

L’articulation du genou

IV/ Les moyen d’union actifs et Rapports :

Antérieur : tendon du muscle quadriceps.Postérieur : le muscle poplité, Le muscle gastrocnémien.

Externe : le tendon du muscle biceps fémoral.

Interne : les muscles de la patte d’oie : (le muscle semi-tendineux, le muscle gracilis, le muscle Sartorius), le muscle semi-membraneux qui se termine au niveau de sur la face dorsale du condyle tibial médial par 3 faisceaux tendineux.
L’articulation du genou

V/ Vascularisation et Innervation :

Vascularisation artérielle : les artères articulaires (supéro-latéral, moyenne, inféro-médiane) qui proviennent de l’artère poplitée.

Innervation : provient du nerf sciatique, qui donne le nerf fibulaire destiné pour la partie postéro-latérale de l’articulation et le nerf tibial destiné pour la partie postéro-médiale de l’articulation.

VI/ Conclusion :

L’étude de l’anatomie de l’articulation du genou est fondamentale vue l’internet en matière de traumatologie :L’articulation du genou est exposée aux fractures, rupture des ligaments, rupture tendineuse, plaies, lésion méniscale, luxations ce qui impose une réparation chirurgicale des lésions.

Leave a Replay

Abonnez-vous

Abonnez-vous