L’AORTE THORACIQUE : ascendante Crosse de l’aorte Aorte descendante 

I/ INTRODUCTION :

L’aorte est le tronc principal d’une série de vaisseaux qui acheminent le sang oxygéné vers les tissus du corps pour leur nutrition. Il commence à la partie supérieure du ventricule gauche, où il mesure environ 3 cm de diamètre, et après un trajet court ascendent , elle se courbe en arrière et autour de la bronche souche gauche; elle descend ensuite dans le thorax à gauche de la colonne vertébrale, pénètre la cavité abdominale à travers l’hiatus aortique dans le diaphragme, a sa terminaison son diamètre est environ 1,75 cm, en face du bord inférieur de la quatrième vertèbre lombaire, en donnant en artères iliaques communes droite et gauche. Par conséquent, il est décrit en plusieurs parties, à savoir, l’aorte ascendante, l’arc de l’aorte et l’aorte descendante.

L’ aorte thoracique est située au niveau du médiastin, elle se continue par l’aorte abdominale au niveau de la douzième vertèbre thoracique. Elle constitue le segment initial de l’aorte qui peut être divisée en trois segments :


  1. Un segment ascendant
  2. Un segment horizontal
  3. Et un segment vertical, descendant qui ramène l’aorte vers la ligne médiane dans le médiastin postérieure.

L’aorte thoracique

II/ L’ aorte thoracique : L’aorte ascendante

Origine :

Elle naît au niveau du ventricule gauche, juste au-dessus des valvules sigmoïdes de l’aorte. Elle présente à ce niveau une légère dilatation : le sinus de l’aorte.

Trajet :

Son trajet est vers le haut a droite et en avant, en se rapprochant du sternum.

Terminaison :

L’aorte ascendante se termine en regard de la deuxième articulation sterno-costale droite.

Collatérales :

Elle donne les artères coronaires : droite et gauche au-dessus des valves sigmoïdes antéro-latérales de la valve aortique.

Rapports :

En Inta-péricardique :

  • En avant : l’auricule droit.
  • En arrière : l’artère pulmonaire droite et l’atrium droit.
  • A droite : la veine cave supérieure.

En extra-péricardique :

  • En avant : le sternum chez l’adulte et le thymus chez l’enfant.
  • Latéralement : la plèvre médiastinale et aux poumons.


III/ L’ aorte thoracique : Crosse de l’aorte

Origine :

Elle fait suite à l’extrémité supérieure de la partie ascendante de l’aorte.

Trajet :

L’aorte s’infléchit brusquement pour donner l’arc aortique qui est presque horizontal et se porte obliquement en arrière et à gauche.

Terminaison :

Jusqu’à la face latérale gauche de D4. Ou elle devient l’aorte thoracique descendante.

Collatérales :

  • Tronc artériel brachio-céphalique : il naît de la face supérieure de la crosse de l’aorte, se dirige en haut et en dehors et se termine en arrière de l’articulation sterno-claviculaire en donnant deux branches : l’artère carotide commune droite et l’artère sous clavière droite.
  • L’artère carotide commune gauche : rejoint la région cervicale carotidienne gauche.
  • L’artère sous-clavière gauche : destinée au membre supérieur gauche.
  • L’artère thyroïdienne médiane : elle est inconstante.

Rapports :

La face supérieure : elle donne naissance respectivement de l’avant vers l’arrière a : le tronc artériel brachio-céphalique, l’artère carotide commune gauche, l’artère sous clavière gauche, la face supérieure de la crosse de l’aorte et aussi en rapport avec la veine brachio-céphalique gauche.

La face inférieure : répond à la bifurcation du tronc pulmonaire, (les deux sont lié par le ligament artériel). La bronche principale gauche, les ganglions cardiaques et le nerf laryngé récurrent gauche.

La face antérieure gauche : le nerf vague gauche, le nerf phrénique gauche, les nerfs cardiaques cervicaux supérieurs et la plèvre médiastinale gauche.

La face postérieure droite : elle est en rapport avec la face antérieure de la trachée, les ganglions trachéo-bronchiques, le nerf laryngée récurent gauche, l’œsophage et le canal thoracique.


IV/ L’aorte thoracique : Aorte descendante

Origine :

Fait suite à la crosse de l’aorte.

Trajet :

L’aorte descendante thoracique est située dans le médiastin postérieur, elle s’étend de la face gauche du corps vertébral de D4 à l’orifice aortique au niveau du diaphragme en regard de D12. Elle descend obliquement en bas en dedans et un peu en avant, en se rapprochant progressivement de la ligne médiane.

Terminaison :

Au niveau de l’orifice aortique du diaphragme en regard de D12 ou elle devient l’aorte abdominale.

Collatérales :

  • Les artères intercostales : sauf les trois premières, les neufs derniers naissent de la face postérieure de l’aorte ascendante.
  • Les Artères phréniques supérieures : pour la face supérieure du muscle diaphragmatique.
  • Les artères bronchiques : au nombre de trois une droite et deux gauches.
  • Les artères péricardiques.
  • Les artères œsophagiennes.
  • Les artères médiastinales.

Les rapports :

L’aorte se rapproche de la ligne médiane et se place d’abord en arrière puis à droite de cet organe. Elle répond :

  • En arrière à la colonne vertébrale, à la veine hémi-azygos, au grand nerf sympathique gauche
  • A gauche, à la plèvre médiastinale gauche
  • A droite à la face latérale de la colonne vertébrale et à l’œsophage en haut, au conduit thoracique et à la veine azygos en bas.

V/ conclusion :

L’aorte est une volumineuse artère elle peut-être siège de nombreuses pathologies : la dissection de l’aorte, anévrysme de l’aorte, le rétrécissement de l’aorte, des plaies lors des traumatismes et les accidents de la voie publique.

Bibliographie : 

Gray, Henry. Anatomy of the Human Body. Philadelphia: Lea & Febiger, 1918

Kamina, Pierre. Anatomie clinique. 2009

Leave a Replay

Abonnez-vous

Abonnez-vous